Septembre 22

En formation, je vous donne de nombreux conseils et pistes de réflexion afin que vous reteniez et pratiquiez cet outil après la formation.

Avant la formation dans l’idéal, ce serait super pour vous et indirectement pour votre cerveau et l’acquisition de ces nouvelles connaissances qui arrivent, que vous vous renseigner :

  • sur le programme de votre formation, ses modalités pratiques et techniques : papier, stylo, café, thé, repas, …..
  • sur le sujet : grâce à Internet, les médiathèques et les réseaux sociaux, vous pouvez trouver pléthore d’informations sur la Communication par signes avec les bébés et les enfants en situations de handicap.  Soyez curieux.se !
  • venez avec la position d’un adulte qui vient apprendre et échanger sur le sujet avec ses collègues et la formatrice VS « je suis élève comme quand j’étais à l’école » sous-entendu les infos vont descendre de la formatrice à moi sans que j’ai un quelconque pouvoir
  • mangez et dormez bien la veille

Pendant la formation : je sais qu’une journée de 7 h de formation demande beaucoup de concentration et pour éviter que votre cerveau chauffe trop et n’implose, je vous conseille :

  • de poser une intentionpour mettre du sens à cette journée que vous vivez en tant qu’apprenant : pourquoi avez-vous envie/besoin d’apprendre les signes ?
  • De vous mettre au défi d’atteindre un objectif personnel et collectif (par exemple, que les enfants de 10 mois signent une semaine après la formation) et quels moyens vous donnez-vous pour atteindre cet objectif : jeux, histoires, comptines, mots dans des phrases classiques et quotidienne « tu en veux encore? » « tu as fini de faire pipi? » Je vous conseille même de vous fixer des sous objectifs daté, réalisable, simple pour y aller marche après marche

Se fixer un objectif daté permet de tracer une route, de voir ses progrès et de se féliciter.

  • Se féliciter donc, votre cerveau est sollicité durant cette journée de formation, sachez reconnaitre ses efforts et le remercier.
  • Si vous avez des questions ou des demandes de précisions, posez -les à la formatrice, elle est là pour vous toute la journée, n’attendez pas qu’un collègue pose cette question, parce que peut être personne ne le fera et si vous vous posez cette question peut être d’autres aussi (qui eux n’osent pas la poser) veulent entendre la réponse.
  • C’est même le principe si vous avez besoin de revoir des mouvements et des signes plus précisément, n’hésitez pas à interpeler la formatrice. « Svp, vous pouvez aller moins vite/refaire ce signe / je n’ai pas bien vu le mouvement… ». Je préfère cent fois être interrompu pour ce type de demande que de voir /sentir /perdre une personne du groupe parce qu’elle n’ose pas parler. Voir point 3 du paragraphe « avant la formation ».
  • Pendant les pauses (matin, midi, après-midi), reposez-vous ! votre cerveau en a besoin.
  • Sachez comment vous apprenez: êtes-vous plus visuel plus auditif ou plus kinesthésique ? selon votre profil vous aurez besoin de recevoir les informations de la formatrice différemment : c’est pour cela que j’utilise tous ces canaux en formation : je parle (pour les auditifs), je dessine, j’écris (pour les visuels), je signe et vous signez (pour les kinesthésiques) mais ce n’est pas la seule raison, j’y reviendrai
  • Et selon le point précédent, organisez vos notes
  • Restez postif.ve: en effet si vous vous dénigrez, votre cerveau et votre corps ne feront qu’acquiescer à vos paroles et pensées « je n’ai pas de mémoire, je suis trop âgée pour retenir tout ça, c’est plus facile pour les autres, je suis nulle, je ne sais pas faire,… » ET c’est cette expérience là qu’ils vous enverront : vous aurez peu de mémoire, votre corps sera raide, votre attention limité, mes paroles vous passerons au-dessus….S’il vous plait, la vie est assez «compliquée et dure » comme ça sans que nous nous en rajoutions seul.e sur la dos, non ? Dites plutôt : « ok c’est nouveau, c’est normal qu’au début je m’y perde un peu, j’y arrive, je suis douée, je signe bien, je retiens les signes…..

Apres la formation : une fois seul.e chez vous ou le lendemain au travail,

  • Révisez ce que vous avez appris les 7 soirs suivant la formation, juste avant de vous coucher, faites tous les signes de la formation les uns après les autres, pour cela vous pouvez vous aider de mémos : mettez un mot par petit papier de couleur, pliez-le en 4, et tous les jours prenez un papier au hasard, signez le mot écrit, si le signe vous vient sans problème, c’est acquis bravo félicitez-vous, sinon, remettez le papier dans la corbeille pour le revoir le lendemain.
  • Parlez de vos nouvelles acquisitions à 7 personnes différentes, le fait de redire avec vos propres mots ce que vous avez entendu, lu, appris, vu, aide votre cerveau à apprivoiser ces infos et à vous de voir vos acquis et ce qui est encore en cours d’acquisition (pour les revoir en particulier)
  • Continuez d’échanger avec vos collègues, mettez en place vos défis perso et collectif
  • Révisez régulièrement
  • Restez pro actif.ve: lisez, visionnez des vidéos, parlez-en autour de vous.
  • Continuer à vous former
  • Mettez en place des jeux, chansons, activités signées pour les enfants
  • Affichez les signes dans la crèche
  • Informez les parents que vous mettez en place cet outil.